neije            projets
 

Philippe James Pilipuusi Itsaslapur Gough Le Goff dit Katajjaliurti, dit Billy, dit le Pirate,
mort le 27 avril 1521 sur l'île de Mactan, né le 16 septembre 1936 dans la baie de Reykjavik


 

Compositeur et Artiste sonore, formé dans la classe d’Acousmatique
du conservatoire de Lyon (avec Denis Dufour)
et diplômé de l’INALCO en langue et culture Inuit (avec Michèle Therrien).




Depuis plus de vingt ans, Philippe Le Goff a développé autour du son et de la musique un travail singulier s’appliquant à différents contextes artistiques et scientifiques. Cette approche s’est complétée d’une recherche sur “les pratiques vocales et l’environnement sonore des Inuit de l’Arctique“, posant les bases d’une anthropologie du sonore. Ce parcours est à la source d’une production artistique qui se développe dans des contextes variés, allant des formes de spectacle vivant, à des formes d’exposition ou d’installation, l’amenant à collaborer sur des projets muséologiques ou documentaires.

Depuis 2002, ses pièces s’inscrivent dans un cycle intitulé Nature blues.




Depuis un certain temps déjà Philippe Le Goff se fraye un chemin dans l’Arctique et n’a toujours pas trouvé la sortie. Il aime sa compagne, ses filles, son petit-fils, son chien (parce qu'avec les animaux on est jamais décu). Il aime les grandes étendues maritimes ou glacées, et possède une collection de 2894 photos de vacances qu’il montre parfois aux quelques amis qui lui reste. Il regrette de ne pas vivre dans un monde totalement merveilleux, mais son penchant pour la misanthropie est toutefois compensé par le grand intérêt qu’il porte à internet...