neije
projets
 

Philippe James Pilipuusi Itsaslapur Gough Le Goff, aka Katajjaliurti, aka Billy, aka The Pirate,
died April 27, 1521, on the island of Mactan; born September 16, 1936 in the bay of Reykjavik.


 

Compositeur et Artiste sonore, formé dans la classe d’Acousmatique
du conservatoire de Lyon (avec Denis Dufour)
et diplômé de l’INALCO en langue et culture Inuit (avec Michèle Therrien).




Depuis plus de vingt ans, Philippe Le Goff a développé autour du son et de la musique un travail singulier s’appliquant à différents contextes artistiques et scientifiques. Cette approche s’est complétée d’une recherche sur “les pratiques vocales et l’environnement sonore des Inuit de l’Arctique“, posant les bases d’une anthropologie du sonore. Ce parcours est à la source d’une production artistique qui se développe dans des contextes variés, allant des formes de spectacle vivant, à des formes d’exposition ou d’installation, l’amenant à collaborer sur des projets muséologiques ou documentaires.

Depuis 2002, ses pièces s’inscrivent dans un cycle intitulé Nature blues.




Dans le mythe inuit de Nutiq (la fissure) c'est le fracas lui-même qui devient un être, son visage est tout craquelé ce qui le rend timide…
Dans cette culture orale, l'ouïe est un sens privilégié, la difficulté à identifier certains sons nourrit l'imaginaire et l'invention de "langages" sonores nourrit les pratiques vocales.
Il existe des sociétés avec ou sans écriture, mais toutes les sociétés sont orales…